80 000 visiteurs
pour l’Or des pharaons

Anne-Sophie Fontanet
-

L’Egypte a rempli toutes ses promesses. Après la Chine, à l’été 2017, c’est cette autre immense civilisation que le Grimaldi Forum a choisi pour son exposition d’été. Un pari gagnant puisqu’environ 80 000 personnes se sont laissées séduire par l’invitation à la découverte des joyaux des pharaons. Plaçant ce rendez-vous estival culturel à la deuxième position des meilleures affluences du Grimaldi Forum depuis son ouverture en l’an 2000. Toujours derrière l’exposition consacrée à la princesse Grace. C’est la directrice générale, Sylvie Biancheri, qui en a fait l’annonce mercredi 19 septembre. L’Egypte reste une valeur sûre pour l’institution monégasque. Il y a 10 ans, en 2008, l’exposition consacrée aux reines d’Égypte avait déjà attiré 73 000 visiteurs. « C’est une belle satisfaction pour nous d’avoir pu proposer cette exposition qui a été remarquée et remarquable », explique Sylvie Biancheri. Achevée au début du mois de septembre 2018, cette exposition bénéficiait d’un prêt exceptionnel des autorités égyptiennes. Les 150 pièces présentées ont repris le chemin de leur pays d’origine et seront à nouveau visible dans le musée historique du Caire, la capitale. Le Grimaldi Forum se tourne déjà vers 2 019. Cette fois, retour à la peinture avec une rétrospective consacré à Salvador Dali. L’exposition estivale ouvrira le 6 juillet 2019, soit près de 30 ans après la disparition, le 23 janvier 1989, de cet artiste catalan. En tout, ce sont 64 d’œuvres qui seront à voir, prêtées par la fondation Dali. En parallèle, et c’est nouveau, une autre exposition se tiendra du 12 juillet au 28 août grâce à la maison de joaillerie Chaumet, avec une série d’objets précieux, dont plusieurs diadèmes historiques qui devraient faire tourner des têtes. Le commissariat de l’exposition sera assuré par l’animateur Stéphane Bern. Celui-ci avait déjà collaboré avec le Grimaldi Forum en conseillant l’institution pour la tenue de l’exposition Princes et Princesses de Monaco qui se tient actuellement à la Cité Interdite de Pékin, en Chine, jusqu’au 11 novembre 2018. Visiblement, le thème plaît aux Chinois. 10 000 personnes s’y rendent chaque jour pour découvrir notamment le trône princier et la collection privée du prince Albert II.

journalistAnne-Sophie Fontanet