Les Jardins d’Apolline
un peu plus haut ?

Raphael Brun
-

Environ 45 à 50 appartements supplémentaires pourraient être construits grâce à une surélévation des bâtiments des Jardins d’Apolline. Une décision définitive devrait être prise très prochainement, a indiqué le Prince Albert  II.

« J’ai demandé très récemment au gouvernement d’étudier la possibilité d’une surélévation sur les quatre blocs des Jardins d’Apolline, ce qui permettra d’offrir des logements domaniaux supplémentaires. » Interrogé par nos confrères de Monaco-Matin, le Prince Albert II a révélé son intention de créer 45 à 50 appartements de plus, dans cette résidence domaniale qui en compte déjà 237. Touchée par des fuites et des infiltrations, les Jardins d’Apolline seront rénovés, comme le souhaite Albert II. Un peu plus de 800 Monégasques habitent dans cette résidence, soit environ 10 % de la population monégasque. Cet énorme chantier est estimé à 50 millions d’euros. Avec 10 mois de travaux par bloc, 40 mois seront donc nécessaires pour boucler ces travaux. « Investir 50 millions d’euros dans un immeuble qui a été livré il y a à peine cinq ans ne me fait pas particulièrement plaisir », a ajouté le Prince Albert  II. Du coup, « dans une perspective de valorisation du patrimoine, et puisque des travaux vont être entrepris », l’idée de surélever cette résidence a fait son chemin.

Validation

À ce stade, rien n’est encore fixé, mais il s’agirait de construire un ou deux étages, selon les blocs : « Un niveau pour les bâtiments B et D et deux niveaux pour les A et C », a précisé Albert II. Si la réflexion est avancée, les premières études démontreraient la faisabilité de cette surélévation. Quant au déroulé des travaux lancés en février 2018, il ne serait pas fortement impacté : « Ces nouveaux appartements seraient livrés dans des délais brefs, puisqu’ils feraient partie du calendrier de réhabilitation des Jardins d’Apolline », a ajouté le Prince Albert II. Reste désormais à attendre une ultime validation avant de se lancer. Une étude est attendue, elle devrait être disponible « dans les tous prochains jours ou semaines ». C’est seulement à ce moment-là qu’une décision définitive sera prise dans ce dossier.

 

journalistRaphael Brun