Prendre soin de soi,
à l’heure de l’apéro

Anne-Sophie Fontanet
-

Le Stars’n’Bars a lancé depuis quelques mois des “healthy hours”. Le concept ? A l’heure de l’apéro, chaque mardi entre 17h30 et 19h30, des professionnels de la médecine douce initient les clients gratuitement.

Cela fait quelques années que l’établissement de Kate Powers, situé sur le quai Antoine 1er, met l’accent sur les questions d’environnement et de bien-être. Avec ses “healthy hours”, la nouvelle initiative du Stars’n’bars rencontre son petit succès. Tous les mardis entre 17h30 et 19h30, les clients peuvent obtenir des conseils gratuits de professionnels de la médecine douce. « On a réalisé que beaucoup de nos jeunes venaient et buvaient trop. On se sentait un peu coupable, observe Kate Powers. On va donc aller de plus en plus souvent vers ce genre d’événement. » Ce soir-là, une spécialiste en shiatsu, une thérapie manuelle japonaise, et une naturopathe sont à la disposition des consommateurs. « Cela me permet de me faire connaître, d’agrandir ma clientèle et d’informer les gens », décrit Laurence Bocher. La jeune femme s’est installée depuis un an au centre Mieux vivre de Beausoleil. Elle y prodigue des séances de shiatsu, une technique qui utilise le toucher pour ramener l’équilibre dans le corps. « En 10 minutes, je peux proposer une petite pause bien-être. Je veux montrer ce que l’on peut ressentir. » A ses côtés, Angela Fontana, naturopathe depuis 20 ans et dont le cabinet se trouve à Beausoleil, est aussi enthousiasmée par cette opportunité : « Il s’agit du seul endroit à Monaco qui a toute ma confiance. Ici, ils font les choses avec cœur. Mon but principal, c’est l’information », insiste-t-elle.

Monacology

Ce nouveau rendez-vous s’ajoute aux nombreuses propositions du Stars’n’bars en matière d’informations sur la santé, sur l’environnement et sur le bien-être. Une fois par mois, l’établissement organise des conférences gratuites sur une thématique. En janvier, c’était le bien-être dans la nature. Le 11 février, ce sera le bien-être par le mouvement. Et en avril, un focus sera réalisé sur la médecine chinoise. « Il s’agit de sensibilisation pour que le monde s’éveille », explique Kate Powers, convaincue que les mentalités doivent évoluer sur le respect de l’environnement ou de nutrition. Cela fait plus de 20 ans qu’elle s’intéresse de près à toutes ces problématiques. « A l’époque, personne n’y croyait. J’ai décidé de suivre ma passion et de faire évoluer le Stars dans cette direction-là », confie-t-elle. Pas étonnant qu’elle ait fondé, il y a 15 ans, l’association monégasque Monacology qui traite d’écologie et de développement durable. Depuis plusieurs années, elle instaure des modifications simples, mais efficaces, dans son propre restaurant. « On essaie de faire des éco-gestes avec notre personnel. Notre menu est entièrement bio. Une fois par semaine, on propose un plat du jour sans viande. On a aussi arrêté les pailles. Et si le client nous en demande, on lui explique bien que celle que nous lui donnerons sera biodégradable », souligne Kate.

 

journalistAnne-Sophie Fontanet