Pietro Pellegri, jeune recrue de luxe

Anne-Sophie Fontanet
-

C’est le grand coup de ce mercato d’hiver. Samedi 27 janvier, Pietro Pellegri passait sa visite médicale à Monaco avant de signer son contrat avec le club professionnel de l’AS Monaco. Montant de la transaction : 20 millions d’euros (hors bonus) et un million d’euros de salaire annuel. Ce qui fait de ce jeune homme de 16 ans, né le 17 mars 2001, le transfert le plus élevé pour un joueur de son âge. En provenance du club italien du Genoa, le natif de la capitale Ligure était extrêmement convoité. La presse l’annonçait d’ailleurs très proche de la Juventus de Turin. « Je suis très heureux de rejoindre l’AS Monaco. J’ai très vite été convaincu du projet qui permet à des jeunes comme moi de pouvoir progresser et de m’épanouir dans le futur. Je vais travailler dur pour devenir un joueur important du club dans le futur », a-t-il expliqué. Au poste d’attaquant, ce joueur de 1m88 ne cache pas son admiration pour un autre footballeur de légende, Zlatan Ibrahimovic. Les dirigeants monégasques se disent ravis de cette nouvelle arrivée. « Il a de grandes qualités, un grand potentiel et nous sommes convaincus qu’avec le temps et beaucoup de travail ici, il deviendra un joueur important », estime le vice-président du club, Vadim Vasilyev. En conférence de presse, son nouvel entraîneur, Leonardo Jardim, a confié les espoirs qu’il place avec ce recrutement : « Le club a fait un pari sur lui. C’est un joueur pour le présent, mais surtout pour le futur, parce qu’il n’a que 16 ans. On va travailler et le faire progresser. Mais il n’y aura aucune pression sur les épaules du petit. Monaco attendra 6 mois, un an, voire un an et demi pour qu’il progresse. » Après le départ de Guido Carrillo, transféré à Southampton jusqu’en juin 2021 pour environ 22 millions d’euros, l’ASM n’a donc pas tardé à renforcer ses rangs. Le club précise enfin que Pietro Pellegri s’est engagé pour « une longue durée », sans préciser de date exacte.

journalistAnne-Sophie Fontanet