La qualité de l’air bientôt
analysée en détail

Anne-Sophie Fontanet
-

Depuis le 29 janvier et jusqu’au 26 février, la direction de l’Environnement va procéder à une cartographie haute résolution de la qualité de l’air de la Principauté. Elle prendra en compte les effets 3D notamment au relief et à la hauteur des bâtiments spécifiques à Monaco. 52 capteurs ont été déployés sur l’ensemble du territoire monégasque. Ils mesureront les émissions de dioxyde d’azote (NO2), dioxyde de soufre (SO2) et d’hydrocarbures sur une durée d’un mois en hiver et un mois en été. Cette cartographie doit permettre « d’affiner les connaissances sur la répartition de polluants », et « d’établir une estimation des concentrations annuelles de ces polluants en Principauté ». Le gouvernement fait déjà savoir que cette campagne, réalisée en partenariat avec Air PACA, sera reconduite entre la mi-juin et la mi-juillet 2018. « Ces deux campagnes de mesures permettront de caler et de valider la modélisation haute résolution de la qualité de l’air en tenant compte de la dispersion des polluants. » + d’infos en écrivant à environnement@gouv.mc.

journalistAnne-Sophie Fontanet