« Nous sommes une liste novatrice »

Sophie Noachovitch
-

Union Monégasque est revenue, vendredi 12  janvier, en conférence de presse, sur son premier Facebook Live. Une manière « moderne », selon Jean-Louis Grinda, de faire campagne.

«Dans cette campagne, il y a deux listes traditionnelles et une liste novatrice. » Vendredi 12 janvier, en conférence de presse, Jean-Louis Grinda, tête de liste Union Monégasque (UM), était bien décidé à inscrire son mouvement dans le présent, contrairement, selon lui, aux deux autres listes en lice pour le Conseil national. « Mercredi 10 janvier, au moment du meeting traditionnel de Priorité Monaco (Primo !), et au moment où Madame Fresko-Rolfo distribuait de la frangipane, nous faisions un Facebook Live, a-t-il décrit. C’est la première fois qu’un candidat monégasque fait un Facebook live. C’est la preuve que nous nous inscrivons dans une communication dynamique et moderne. »

« Pas trafiqué »

Pour le candidat, il s’agit d’être accessible aux questions ouvertes et au débat. Et  c’est une première réussie, selon UM. « C’est une expérience formidable, a-t-il décrit. J’ai fait des centaines de conférences, des interviews télévisées… Et c’est le truc le plus excitant que j’ai fait, parce que vous vous sentez vraiment en prise, en direct, avec les électeurs. La sincérité et la conviction passent. » Souhaitant se prémunir de toute suspicion d’avoir acheté les “J’aime”, la tête de liste a « donné sa parole d’honneur que le truc n’a pas été trafiqué ». De fait, lors du Facebook Live, l’audience maximum au cœur du direct affichait 50 connectés simultanés. A l’issue du live, 150 personnes avaient vu la vidéo, et plus de 1 100 l’avaient visionnée à l’heure où Monaco Hebdo bouclait ces pages, le 16 janvier 2018. Des chiffres qui peuvent apparaître faibles, mais pour la liste UM, il ne s’agit que d’un début.

Electeurs

Le principe du Facebook Live, qui permet aux utilisateurs de poser en direct leurs questions, n’était pas tout à fait respecté. Seul un internaute, un certain Hervé Pazzi, a interrogé à plusieurs reprises la tête de liste, qui s’est pliée au jeu, en lui répondant. Mais, pour l’essentiel, le candidat a répondu aux questions laissées en amont par de potentiels électeurs sur la page Facebook de la liste. Pour Jean-Louis Grinda, l’expérience est très positive. « UM s’inscrit résolument dans l’avenir », estime-t-il. Forts de cette première expérience, les candidats UM ont choisi de poursuivre la communication par le biais des Facebook Live. Ainsi, lundi 15 janvier, c’est Jean-Charles Allavena qui s’y est collé, en expliquant aux électeurs-internautes les enjeux des négociations avec l’Europe. Le vendredi 19 janvier, Christophe Brico évoquera la fonction publique. Puis, le lundi 22 janvier, Eric Elena parlera de la Société des bains de mer (SBM), et le jeudi 25 janvier, Bernard Pasquier traitera de l’évolution sociétale et des finances publiques. Christophe Brico a d’ailleurs annoncé : « Si les Monégasque nous accordent leur confiance, on s’engage à continuer après, à garder ce contact, de cette manière, directe ».

 

journalistSophie Noachovitch