Sainte-Dévote :
le programme dévoilé

Anne-Sophie Fontanet
-

C’est une tradition très chère à la famille princière. Elle rassemble chaque année, pendant deux jours, de nombreux Monégasques pour rendre hommage à la légende de Sainte-Dévote, « qui a imprégné la culture nationale dans des domaines aussi divers que la religion, le folklore, les croyances populaires, l’histoire, la littérature, les arts, la peinture, la musique, la numismatique et la philatélie ». La légende de Devota (Dévote), retranscrite dans un document de l’époque médiévale, raconte que cette jeune chrétienne native de Corse aurait été martyrisée par le préfet Barbarus sous les empereurs Dioclétien et Maximien en 303 ou 304. Son corps, dérobé pendant la nuit suivante par des fidèles, fut mis dans une barque, amené à Monaco et enseveli dans une chapelle près du port le 27 janvier de la même année. « Sous Honoré II, au XVIIème siècle, Sainte-Dévote est devenue patronne de Monaco », rappelle le gouvernement. En 2018, les festivités s’étaleront du vendredi 26 au samedi 27 janvier. Cela débutera par une messe des traditions en langue monégasque à 10h30. Puis une procession, dès 18h30, depuis le Yacht Club de Monaco (YCM), en direction de l’église Sainte-Dévote, dans le vallon du même nom. C’est à cet endroit précis, dès 19h30, que le Prince Albert II procédera à son embrasement. A l’issue de cet évènement, un feu d’artifice sera lancé depuis le quai Rainier III. Le lendemain, messe et procession solennelle des reliques se dérouleront entre 10 heures et midi, en présence de la famille princière.

+ d’infos sur www.saintedevotemonaco.com.

journalistAnne-Sophie Fontanet