Une salle de fitness à 700 000  euros sur le port Hercule

Anne-Sophie Fontanet
-

Cette infrastructure sportive communale ouvrira ses portes en avril 2018 à la place de l’ancienne salle Mierczuk. Des travaux conséquents sont actuellement en cours. La mairie de Monaco a débloqué un budget de 700 000  euros pour sa réfection.

Un espace sportif de dernière génération, c’est ce que promet déjà le conseil communal pour le printemps 2018. Un an après le vote de sa conception et 700 000 euros de budget (dont 150 000 nécessaires à la réalisation d’une pergola en extension sur la terrasse), l’heure est aux finitions. Entièrement repensé, l’ex Monaco Fitness Center Guy Mierczuk, situé sur le port Hercule, devrait faire le bonheur des sportifs. La mairie a décidé de se doter « d’un espace de sport et de bien-être pour le plus grand nombre de personnes ». Autrefois concession privée, cette salle, désormais passée en régie municipale, sera destinée en priorité aux résidents et aux salariés. C’est l’architecte monégasque Alexis Blanchi qui a été chargé du projet. Ce professionnel a déjà réalisé plusieurs projets en Principauté notamment le lycée technique et hôtelier, la Villa Paloma ou encore le théâtre du Fort Antoine. La maîtrise d’œuvre est elle confiée aux services techniques communaux.

High-tech

Les travaux sont conséquents, avec la mise aux normes électriques, la réhabilitation de l’ensemble des canalisations, le réaménagement des vestiaires et des douches, l’installation d’un espace sauna et d’un système de sonorisation high-tech. Cette salle bénéficie enfin d’une mise aux normes pour les personnes à mobilité réduite dans chacun des espaces. L’ambition de la mairie, avec cet investissement massif, est elle aussi importante. Le maire, Georges Marsan, présente ce projet comme une salle de sport nouvelle génération construite autour de quatre zones distinctes : cardio-training, musculation, spinning, ainsi qu’une zone crossfit de 100 m2, en extérieur. Cet espace offrira un accès direct au stade nautique Rainier III, pour des activités d’aquabike (20 vélos) ou d’aquagym, du 1er mai au 15 octobre. Des cours collectifs et individuels sont aussi prévus. Le tout avec du matériel « de haute qualité » promet la mairie.

 

Outre le paiement d’une entrée à 25  euros, des abonnements à la semaine, au mois, au trimestre ou à l’année seront proposés. Les prix s’échelonneront de 95 à 990  euros

 

Spinning

Notamment dans l’espace fitness de 80 m2 et de cardio-training de 70 m2. Tapis de course, vélos elliptiques et semis-allongés ou encore cage à squats seront disponibles. L’environnement sera lui aussi soigné avec la présence d’écrans de télévision grand format, ainsi que d’une sono. Les amateurs pourront aussi se laisser tenter par l’activité spinning. Inventé dans les années 90, il s’agit d’un concept original associant musique rythmée et cardio-training exécuté sur un vélo fixe ergométrique ou spin-bike. Il peut se pratiquer en groupe ou individuellement. A Monaco, dans cette nouvelle salle, 10 vélos seront mis à disposition. La salle pourra être plongée « dans une quasi obscurité », précise la mairie. Dans une seconde salle attenante, des séances de coaching personnalisées seront dispensées par des professeurs.

CrossFit

A l’extérieur, le conseil communal a choisit de déployer une pergola dédiée au CrossFit. Cette méthode de conditionnement physique, de type entraînement croisé, combine principalement la force athlétique, l’haltérophilie, la gymnastique et les sports d’endurance. Le lieu permettra enfin des cours collectifs en plein air. Un soin particulier a enfin été apporté aux nouveaux vestiaires, puisqu’un sauna sera accessible pour tous les membres. Quatre postes de moniteurs ont été actés par la mairie. Tout comme les tarifs d’accès. Outre le paiement d’une entrée à 25 euros, des abonnements à la semaine, au mois, au trimestre ou à l’année seront proposés. Les prix s’échelonneront de 95 à 990  euros.

 

journalistAnne-Sophie Fontanet