MC Solaar revient, 10 ans après son dernier disque

La Rédaction
-

Claude Honoré M’Barali ne vous dit peut-être rien, mais la planète rap ne parle que de lui en ce moment. Il faut dire que le public le connaît mieux sous le nom de MC Solaar. Dix ans ont passé depuis son dernier disque, Chapitre 7 (2007). Une pause qu’il a expliqué à L’Obs’ : « Quand j’étais jeune, j’entendais souvent à la télévision des chanteurs évoquer leur vie sur les routes, en gala, en tournée. Ils regrettaient de ne pas avoir été suffisamment proches de leurs enfants, d’être passés à côté. Il était hors de question pour moi de commettre cette erreur. » Son nouveau disque s’appelle Géopoétique (2017). Sorti dans les bacs le 8 novembre dernier, ce huitième album est composé de 19 titres, dont Sonotone, une chanson qui fait état de son bilan personnel sur le plan de la notoriété et de la santé, mais aussi du temps qui passe et qui laisse des traces indélébiles sur son corps. Né à Dakar (Sénégal) le 5 mars 1969 de parents tchadiens, il est au cœur d’une fratrie composée de trois garçons et d’une fille. Influencé par Serge Gainsbourg (1928-1991), le jazz, le rap américain et la musique africaine, il a vendu plus de cinq millions d’albums. Son concert à Nice aura lieu en décembre 2018, mais il est déjà grand temps de réserver ses places.

À Nice (Alpes-Maritimes), Palais Nikaia, 163 route de Grenoble. Vendredi 7 décembre 2018 à 20h. Tarifs : 35 à 59 euros. Réservations : nikaia.fr.

journalistLa Rédaction