Le Francis Beaufort drague
les fonds monégasques

Sophie Noachovitch
-

[VIDEO] Le navire de la société luxembourgeoise Jan de Nul a retiré près de 400000 m3 de sédiments sur la zone de la future extension en mer.

Avec ses 142,5 mètres de long, le Francis Beaufort est un navire qu’on ne peut manquer. Entre l’hôtel Fairmont et le Larvotto, il prépare le chantier de la future extension en mer. Depuis plusieurs mois, il effectue des allers et retours – environ 8 par jour – pour draguer les sédiments, mélange de sable, argile et boue, pour les replonger en mer, à environ 2000 miles nautiques de la côte. Avec son grand bras articulé, il plonge dans la mer pour aspirer ces sédiments. L’objectif, qui sera atteint mi-décembre, est d’atteindre le substrat, cette roche dure, qui servira de point de départ à la construction des fondations de l’extension en mer.

journalistSophie Noachovitch