Astana : 250 000 visiteurs
au pavillon monégasque

Sabrina Bonarrigo
-

La capitale du Kazakhstan, Astana, a accueilli du 10 juin au 10 septembre, l’exposition internationale qui a eu pour thème Énergie du futur. Une centaine de pays, dont Monaco ont été représentés. Et comme à chaque exposition — universelle ou internationale — c’est la société d’Etat, Monaco Inter Expo (MIE), qui était aux manettes. Selon les organisateurs, le pavillon de la Principauté a accueilli plus de « 250 000 visiteurs sur 93 jours », et le salon VIP a accueilli « plus de 350 VIP et 15 évènements privés ». Au total, l’ensemble du site de l’exposition a accueilli plus de 4 millions de visiteurs venant de 176 pays différents, plus de 3 500 spectacles ont été organisés avec la présence de 33 000 artistes, et durant les 93 jours de l’expo, 53 chefs d’Etat se sont rendus sur place. Côté retombées médiatiques, les organisateurs se disent satisfaits : « Plus de 70 articles de presse ont été publiés sur le pavillon de Monaco. En République du Kazakhstan, à Monaco et dans d’autres pays. Notamment en Italie, en Thaïlande et en Chine. Plus de 32 vidéos ont également été réalisées par des chaînes de télévision et une dizaine d’interviews ont été données en République du Kazakhstan et à l’international », assurent les équipes qui ont disposé d’un budget de 3 millions d’euros pour cette exposition. Le design futuriste du pavillon rouge et blanc a manifestement séduit, puisque Monaco a reçu la « médaille de bronze dans la catégorie du design pour les pavillons entre 400 m2 et 700 m2. » Comme pour le pavillon exposé à Milan en 2015 — dont la structure a été transférée au Burkina Faso — le pavillon présenté au Kazakhstan aura, lui aussi, une seconde vie. En effet, l’installation principale a fait l’objet d’un don et sera transférée dans la capitale culturelle de la République du Kazakhstan, Almaty. Rappelons que cette exposition a été aussi l’occasion de nouer des liens commerciaux et « d’amitié » entre Monaco et le Kazakhstan. Le 25 juin 2017, le prince Albert, la princesse Stéphanie, une cinquantaine d’officiels, ainsi qu’une délégation de 25 entrepreneurs conduite par le Monaco Economic Board (MEB) se sont rendus à Astana. C’est aussi lors de cette journée que le président du Kazakhstan, Noursoultan Nazarbaïev, est venu visiter le pavillon monégasque. Prochain défi pour MIE : l’exposition universelle de Dubaï qui aura lieu en 2020. Un budget de 10 millions d’euros devrait être alloué aux organisateurs.

journalistSabrina Bonarrigo