Vasilyev, élu dirigeant
européen de l’année 2017

Sabrina Bonarrigo
-

La saison dernière, l’AS Monaco avait particulièrement brillé, en remportant non seulement le titre de champion de France, mais en atteignant aussi la demi-finale de la Ligue des Champions. Des succès qui ont permis à son vice-président, Vadim Vasilyev, d’avoir été élu « dirigeant européen de l’année 2017 ». Ce prix décerné le 3 novembre, à Londres, lors des Football business awards récompense les meilleurs dirigeants de club de football. Vasilyev a ainsi devancé Karl-Heinz Rummenigge du Bayern Munich, Edwin van der Sar de l’Ajax, Umberto Gandini de l’AS Rome et Florentino Perez, du Real Madrid. « C’est une grande fierté d’être distingué parmi une sélection de dirigeants extrêmement prestigieux. Ce prix récompense l’année sportive exceptionnelle réalisée l’an dernier, a-t-il déclaré après avoir reçu ce titre. Nous allons continuer dans cette voie. Et j’espère que le club connaîtra encore beaucoup de succès. » Justement, côté terrain, si après son match nul contre le club turc de Besiktas (1-1), l’AS Monaco est dernière de son groupe et au bord de l’élimination en Ligue des Champions, dans le championnat français en revanche, le club monégasque a enchaîné trois victoires consécutives. Lors de la 12ème journée de Ligue 1 (L1) le 4 novembre, les hommes de Leonardo Jardim ont même totalement laminé Guingamp 6-0 au stade Louis II. Un match auquel a d’ailleurs assisté le président Dmitri Rybolovlev. Pourtant privée de plusieurs titulaires — notamment Falcao, Lemar, Sidibé, Moutinho et Jemerson — l’ASM a ainsi écrasé le club breton, avec une équipe “bis”. Côté buteurs, Traoré et Carrillo se sont offerts un doublé, et Keita et Fabinho ont marqué à leur tour un but chacun. « J’ai félicité Almamy Touré [auteur de 3 passes décisives — N.D.L.R.]. Son match a racheté ses dernières sorties, où il avait été moins performant. J’ai félicité également Rachid Ghezzal. Il a pris le ballon, a percuté et a provoqué. J’attends de lui des accélérations et pas seulement des passes. C’est cette agressivité offensive que je veux de lui. Il a la qualité individuelle pour faire ça », a indiqué le coach portugais, après le match. Seul bémol pour l’AS Monaco : lors du match contre Besiktas le 1er novembre, le milieu de terrain monégasque, Thomas Lemar, s’est blessé à l’épaule droite. Il sera donc absent des terrains au moins 3 ou 4 semaines. Le prochain gros match pour l’AS Monaco aura lieu contre le club allemand RB Leipzig. Ce sera le 21 novembre, à 20h45, au stade Louis II. Autre rencontre choc : Monaco affrontera le Paris-Saint-Germain (PSG), le 26 novembre à 21h, toujours à domicile.

journalistSabrina Bonarrigo