Jazz à Monte-Carlo

La Rédaction
-

Le Monte-Carlo Jazz Festival prévoit cette année la venue de huit artistes ou groupes. Le concert d’ouverture est prévu le jeudi 16 novembre avec la présence du compositeur et bassiste de jazz fusion Marcus Miller. Âgé de 58 ans, cet Américain est considéré comme l’un des meilleurs musiciens de groove de ces dernières décennies. Vendredi 17 novembre, l’orchestre philharmonique de Monte-Carlo (OPMC) viendra prêter main forte à la chanteuse américaine Stacey Kent pour le deuxième volet du festival. Daniel Bevilacqua, plus connu sous le nom de Christophe, présentera le samedi 18 novembre, Les vestiges du Chaos, son 13ème album studio. Sharleen Spiteri et son groupe Texas seront sur la scène de l’opéra Garnier le vendredi 24 novembre. Le public pourra apprécier la fusion entre Chick Corea et Steve Gadd (The Corea/Gadd Band) le samedi 25 novembre. Le chanteur de flamenco espagnol Diego Ramón Jiménez Salazar, surnommé El Cigala, prendra le relais le jeudi 30 novembre avant de laisser place, le vendredi 1er décembre, au compositeur Benoît Charest, entouré de son Terrible Orchestre de Belleville, pour une soirée ciné-concert intitulée Les Triplettes de Belleville. C’est Scott Bradlee’s Postmodern Jukebox qui clôturera ce festival, le samedi 2 décembre.

À Monaco, opéra de Monte-Carlo, salle Garnier, place du casino. Du jeudi 16 novembre au samedi 2 décembre 2017. Tous les concerts sont à 20h30. Tarifs : 82,50 euros. Réservations et renseignements : monte-carlo-jazz-festival.

journalistLa Rédaction