Le Yersin est parti pour la Martinique

Sophie Noachovitch
-

Le 6 octobre, le navire des Explorations de Monaco, le Yersin, a quitté la Macaronésie où les chercheurs travaillaient depuis la fin août, pour se lancer dans une traversée de l’Atlantique, direction la Martinique. Là-bas, 8 scientifiques étudieront avec attention une algue toute particulière : la sargasse de l’Atlantique nord. Transportée par le courant nord équatorial, elle traverse l’Atlantique pour s’accumuler sur les rives des îles des Antilles et même jusqu’au Mexique. Ce phénomène est observé depuis 2011. Ces algues brunes s’amoncellent sur les plages de la Martinique, notamment, et constituent un fléau pour l’économie, aussi bien en s’en prenant à la biodiversité locale, mais aussi en s’attaquant à l’image des plages paradisiaques qui s’en trouvent recouvertes. Les chercheurs des Explorations de Monaco chercheront à préciser la répartition des différentes formes de sargasse et à comprendre leur rôle écologique et leur fonctionnement.

journalistSophie Noachovitch