Système de filtration et coupures d’eau à l’Hélios

Sabrina Bonarrigo
-

Après les Jardins d’Apolline, c’est l’immeuble l’Hélios, situé tout près, qui tracasse les services de l’Etat… « Par mesure de prudence », la direction des travaux publics a en effet décidé d’installer, autour du « 21 juillet », un système de filtration primaire et de stérilisation (UV/sable) des canalisations, identique à celui installé aux Jardins d’Apolline. Si les services ont décidé cette mesure, c’est en raison d’un prélèvement d’eau chaude coloré remis par un locataire de l’immeuble. Après analyses, un taux de fer de 2 mg/l y a été découvert. « Le gouvernement confirme par conséquent sa recommandation de s’abstenir de consommer de l’eau chaude, dont il est rappelé qu’elle n’est pas une eau de consommation courante », indique un communiqué officiel du 7 juillet. En ce qui concerne l’eau froide, dont les analyses des prélèvements d’eau colorée sont encore en cours d’analyse, avant toute utilisation, il est conseillé aux résidents de laisser couler l’eau jusqu’au retour d’une eau claire. Le gouvernement précise toutefois qu’à ce jour, le 7 juillet donc, « les analyses microbiologiques sur l’eau chaude et sur l’eau froide n’ont pas révélé de germes pathogènes. » Le 10 juillet, un courrier de l’administrateur des domaines, Rémy Rolland, a également informé les résidents que pour effectuer ces travaux de systèmes de filtration, des coupures d’eau seront programmées toutes les nuits du 10 au 21 juillet, à l’exception de la nuit du 16 au 17. Pendant les nuits concernées, entre 22h et 5h, « il est demandé aux occupants de ne pas tirer d’eau chaude, de positionner l’ensemble des mitigeurs ou robinets d’appartement sur l’eau froide, et d’expliquer aux enfants cette manipulation. »

journalistSabrina Bonarrigo