Macron séduit
les Français de l’étranger

Sabrina Bonarrigo
-

Avec 1,3 million d’inscrits sur les listes consulaires, soit 2 % du corps électoral, les Français vivant à l’étranger ont un poids non négligeable dans la balance électorale. « Il y a aujourd’hui autant d’électeurs français à l’étranger… qu’à Paris !, note Hervé Heyraud, fondateur du site le petitjournal.com. Alors que la population française à l’étranger ne cesse de grandir — 5 % par an —, ce terrain de jeu électoral devient crucial. D’autant que 82 % des expatriés continuent de suivre attentivement la politique française ». Mais sur les 11 prétendants à l’Elysée, quels candidats remporteraient leur faveur ? Pour avoir une idée, Le Petit journal, un quotidien dédié aux Français expatriés et aux francophones, et l’institut BVA ont réalisé du 3 au 11 mars 2017 une enquête auprès de ces électeurs. Le sondage a été mené via internet auprès de 2 213 Français à travers le monde. La question était la suivante : « Si le premier tour de l’élection présidentielle avait lieu dimanche prochain, quel serait le candidat pour lequel il y aurait le plus de chance que vous votiez, si vous aviez le choix entre les candidats suivants : Nathalie Arthaud, Nicolas Dupont-Aignan, François Fillon, Benoît Hamon, Marine Le Pen, Emmanuel Macron, Jean-Luc Mélenchon, et Philippe Poutou. » Résultat : Emmanuel Macron fait la course en tête, et devance François Fillon. Le candidat d’En marche ! (EM) est crédité de 36 % des intentions de vote, alors que le candidat Les Républicains (LR) recueillerait 31 % des suffrages. « L’attrait pour le candidat d’En marche ! n’est pas surprenant, car il séduit beaucoup les personnes CSP+, très nombreuses au sein des Français expatriés », explique l’institut BVA. Si l’on se penche uniquement sur les électeurs de la 5ème circonscription qui comprend l’Espagne, le Portugal, Andorre et Monaco, le résultat est sensiblement le même. Emmanuel Macron arrive en tête avec 33,5 % des voix, suivi de François Fillon avec 29 %. Suivent, en troisième position, Benoît Hamon (15,5 %) et en quatrième place Marine Le Pen (10,5 %). De son côté, le candidat de la France insoumise Jean-Luc Mélenchon, qui affiche actuellement jusqu’à 15 % d’intentions de vote en France, ne recueille chez cet électorat à l’étranger que la moitié de ce score, avec 7,5 %, le plaçant ainsi 5ème du premier tour. Ce sondage est toutefois à nuancer, car seuls 283 électeurs de cette 5ème circonscription ont été interrogés.

Tous les détails de ce sondage sont à découvrir sur : www.bva-group.com.

journalistSabrina Bonarrigo