URM : les retraités pas contents

Sophie Noachovitch
-

La revalorisation du pouvoir d’achat des retraités et la réintégration des retraités qui n’habitent pas à Monaco dans les caisses monégasques seront au cœur des discussions, vendredi 31 mars, lors de l’assemblée générale statutaire de l’Union des retraités de Monaco (URM). « La dernière revalorisation a été de 0 % ! Autant dire rien du tout, dénonce Alex Falce, président de l’URM. Nous estimons que l’indice n’est pas juste par rapport aux coûts de la vie dans la région. » Autre point crucial de cette assemblée générale, la réintégration des retraités n’habitant pas à Monaco dans les caisses monégasques. La pétition lancée en octobre 2016 atteint désormais 9 000 signatures. « Les retraités doivent pouvoir bénéficier des conditions évidemment plus avantageuses des caisses monégasques », martèle-t-il. Le président de l’URM dénonce en effet la perte de salaire des retraités monégasques habitant en France lorsqu’ils basculent automatiquement sur les caisses de retraites françaises. Seront également à l’ordre du jour de l’assemblée générale, les rapports moral et financier, le compte-rendu des activités de loisirs ainsi que des questions diverses. Cette assemblée générale débute à 14h30 le 31 mars, au 28 boulevard Rainier III, salle Charles-Soccal.

journalistSophie Noachovitch