L’incubateur-accélérateur
d’entreprises « lancé
dans 6 ou 7 mois »

Sabrina Bonarrigo
-

Le projet d’incubateur-accélérateur d’entreprises avance. Lors d’un petit-déjeuner organisé par la Jeune chambre économique de Monaco (JCEM), le 17 mars, le conseiller-ministre pour les finances, Jean Castellini, a annoncé que cette structure sera officiellement lancée à l’automne 2017, « dans 6 ou 7 mois ». Située à Fontvieille dans la zone F, cette structure aura pour objectif d’aider des jeunes entreprises et des start-up innovantes à se développer. Plus globalement, elle permettra également au gouvernement de « réfléchir à ce que pourrait être le Monaco industriel de demain ». Pour mener à bien ce projet, l’État s’appuiera sur un allié de poids : l’actionnaire majoritaire de Monaco Telecom, Xavier Niel. « Il aurait été fou de se lancer dans cette aventure sans le concours de l’opérateur monégasque. L’un des plus grands “serial incubateurs” de la planète est Xavier Niel. Avec ses équipes, nous disposerons d’une force de frappe assez unique en Europe pour identifier les entreprises gagnantes de demain », a continué Jean Castellini. Si l’on ne connaît pas encore le nombre d’entreprises qui seront accueillies, on sait en revanche dans quels secteurs d’activité elles opéreront : technologies de l’information et de la communication, santé, finance mais aussi environnement. Lors de cette conférence, les aides financières que l’Etat peut accorder aux entreprises de Monaco ont aussi été inventoriées. Des aides généralement méconnues des chefs d’entreprises : « Nous nous sommes rendus compte que peu de personnes savait tout ce qui était aujourd’hui disponible pour soutenir le dynamisme de l’économie monégasque, a précisé Jean Castellini. Le tissu économique monégasque est essentiellement constitué de petites entreprises. Il est donc important qu’elles soient bien conscientes des mesures qui peuvent les accompagner à divers stades de leur développement. » Parmi ces aides figurent le fonds Eureka, le fonds monégasque à l’innovation, l’assurance foire, la société d’aide à la création et au développement d’entreprise (SACDE) ou encore le fonds de garantie monégasque.

+ de précisions sur ces aides sur le site www.gouv.mc dans la rubrique “Service public. Entreprises”.

journalistSabrina Bonarrigo