PNL à Marseille, le 18 mai

La Rédaction
-

Le rap français s’est enrichi en 2014 d’une nouvelle forme de rap avec la naissance du groupe PNL, diminutif de Peaces N Lovés qu’il faudrait traduire par paix et argent. PNL est composé de deux frères, Tarik, dit Ademo, et Nabil, le cadet, dit N.O.S.. Originaires de la cité des Tarterêts à Corbeil-Essonnes, à environ 30 kilomètres au sud de Paris, ils ont grandi dans un quartier difficile. Leur père, René Andrieu, est un pied-noir d’origine corse, tandis que leur mère, absente du foyer familial, est d’origine algérienne. La dominante musicale est le rap atmosphérique comme sur le titre Simba, mais ils flirtent aussi avec le hip-hop et le r’n’b. Les deux frères s’unissent pour sortir en mars 2015 un premier EP, Que la famille (QLF). Le succès débute alors pour PNL avec la chanson Le monde ou rien, issu de cet EP. Sur fond d’Auto-Tune, un logiciel correcteur de tonalité, les paroles de leurs chansons résultent d’un mélange de verlan, d’onomatopées, d’interjections et de mots en arabe. Ils multiplient aussi les figures de style, comme l’antanaclase ou encore la métonymie. En octobre 2015, ils ont sorti l’album Le Monde Chico, disque d’or après seulement 4 mois de commercialisation. En septembre 2016, leur nouveau disque, Dans la légende, a atteint des sommets dès la première semaine, avec plus de 50 000 albums écoulés. Aujourd’hui PNL affole les compteurs sur les réseaux sociaux, leur seul moyen de communication, puisque Ademo et N.O.S. refusent toute interview aux médias. En juin 2016, PNL a fait la première page de la revue musicale et culturelle américaine, The Fader. En avril prochain, ils participeront au festival de Coachella, en Californie. Ils partageront l’affiche avec Radiohead, Beyoncé ou encore Kendrick Lamar (voir le site coachella.com). La quinzaine de clips conçue par PNL totalise plus de 270 millions de vues sur YouTube. Stratèges de la communication, Ademo et N.O.S. ont annoncé leur première tournée à leurs fans par… SMS. Rendez-vous à Marseille, le 18 mai.

À Marseille (Bouches-du-Rhône), Le Dôme, 48 avenue Saint Just. Jeudi 18 mai à 20h. Tarifs : 35,20 dans la fosse, debout ou 39,60 euros dans les gradins. Réservations : fnacspectacles.com, adamconcerts.com ou infoconcert.com/salle/le-dome-de-marseille.

journalistLa Rédaction