Réfugiés : « La Principauté entend assumer sa part de responsabilité »

Sabrina Bonarrigo
-

Filippo Grandi, haut-commissaire des Nations Unies pour les réfugiés, a effectué une visite de travail à Monaco le mercredi 15 février. Une première en Principauté. Reçu en audience par le Prince Albert, ce diplomate italien a également rencontré le ministre d’Etat, Serge Telle, ainsi que Gilles Tonelli, conseiller-ministre des relations extérieures et de la coopération. « La Principauté coopère avec le haut-commissariat aux réfugiés (HCR) depuis 1956 et a toujours affirmé sa solidarité vis-à-vis des personnes fuyant la guerre ou la persécution, précise un communiqué officiel. Ces rencontres ont été l’occasion d’évoquer l’urgence de la crise migratoire, en particulier en Méditerranée, mais également de réitérer le soutien de longue date de la Principauté au HCR. Le dispositif mis en place par le gouvernement pour l’accueil de réfugiés en provenance du Moyen- Orient a également été au centre des discussions : la Principauté entend assumer sa part de responsabilité à l’échelle mondiale. » À l’issue de cette journée, le gouvernement monégasque a signé deux accords de partenariat avec le HCR prévoyant une contribution totale de 670 000 euros sur trois ans en faveur de projets pour des réfugiés au Maroc et en Tunisie.

journalistSabrina Bonarrigo