Gérard Spinelli :
« Je reste combatif »

Sabrina Bonarrigo
-

Le dossier de la tour Odéon n’est pas clos. Le 3 février, le parquet de Marseille a fait appel de la relaxe prononcée le 25 janvier à l’encontre notamment du maire de Beausoleil, Gérard Spinelli, et des frères Marzocco, promoteurs immobiliers de cette tour. Dans un communiqué, le maire de Beausoleil a réagi : « Le mercredi 25 janvier 2017, la justice reconnaît mon innocence et prononce ma relaxe. Le 3 février, le procureur de la République fait appel de cette décision. Aujourd’hui, après 7 ans, 2 mois et 10 jours, je ne peux donc toujours pas tourner la page de cette affaire. Porté par la force de ma relaxe, par les innombrables marques de soutien des Beausoleillois et des habitants de notre territoire, je reste combatif et conserve ma sérénité et ma confiance. Je suis convaincu qu’au final, rien ne doit être plus fort que la vérité. »

journalistSabrina Bonarrigo