Franck Dumas condamné
à 26 mois ferme

Raphaël Brun
-

L’ancien entraîneur du stade Malherbe de Caen, champion de France avec l’AS Monaco en 1997, a été condamné le 31 janvier en correctionnelle à trois ans de prison, dont 10 mois avec sursis pour fraude fiscale. À l’origine de cette affaire, une plainte de l’administration fiscale, à qui Franck Dumas doit plus d’un million d’euros. L’ancien footballeur est accusé d’avoir dissimulé une partie de ses revenus, d’avoir déduit sans explication 400 000 euros de ses impôts et d’avoir organisé son insolvabilité. Franck Dumas devra aussi payer les impôts qu’il doit pour la période 2011-2013, ainsi que les pénalités de retard. En décembre 2016 (lire Monaco Hebdo n° 985), le président du tribunal correctionnel de Caen, Christophe Subts, avait lancé : « Vous êtes débiteur de 557 496 euros auprès de l’administration fiscale. C’est à analyser au regard de vos revenus très importants. En 2012, vous avez perçu 1,39 million d’euros », dont plus de 730 000 euros d’indemnités de rupture de contrat non imposables. Ce qui avait poussé le parquet à requérir deux ans de prison, dont un an ferme. Pour sa défense, Dumas avait expliqué avoir été « accro au jeu », capable de dépenser « 100 000 euros par mois pour le jeu », tout en expliquant avoir arrêté tout ça. Son avocat, Me Philippe Vexer, a indiqué que son client allait faire appel. Originaire de Bayeux (Calvados) et formé à Caen, c’est à Monaco que Dumas a connu ses meilleures années en tant que footballeur. C’était entre 1992 et 1999.

journalistRaphaël Brun