Nico Rosberg à la retraite,
qui pour le remplacer ?

Raphaël Brun
-

Le résident monégasque Nico Rosberg a créé la surprise en annonçant sa retraite des circuits de F1 le 2 décembre dernier. Cinq jours seulement après avoir remporté le titre de champion du monde à Abu Dhabi au volant de sa Mercedes, il quitte à 31 ans sur un joli bilan : 206 Grands Prix de F1 disputés depuis ses débuts à Bahreïn en 2006 sur Williams. Il s’est imposé à 23 reprises, dont 9 cette saison. Il a aussi aligné 30 pole positions, dont 8 en 2016 et réalisé 20 meilleurs tours en course. Il a donc réussi à imiter son père, Keke Rosberg, champion du monde 1982 à bord d’une Williams. « Je suis au sommet de la montagne, l’ascension a été très dure, donc je sens que c’est le bon moment », a indiqué Nico Rosberg, qui souhaite désormais s’occuper davantage de sa vie de famille. Son retrait des circuits est dans ses réflexions depuis le 9 octobre et le Grand Prix de Suzuka, un moment où il a réalisé qu’il pouvait s’imposer cette saison. Depuis Alain Prost en 1993, il est le premier champion du monde à se retirer juste après un titre mondial. Reste désormais à Mercedes à lui trouver un remplaçant pour la saison 2017-2018. Alors que Monaco Hebdo bouclait ce numéro le 6 décembre, le nom de Fernando Alonso (McLaren) circulait, tout comme le Germano-mauricien Pascal Werlhein ou le Finlandais Valtteri Bottas.

journalistRaphaël Brun