Avec du cannabis pour effectuer
sa peine de prison

Anne-Sophie Fontanet
-

K.B. est pourtant un habitué des maisons d’arrêt. A 22 ans, il a passé de nombreux mois en prison pour des vols en réunion ou des violences aggravées. Aux 14 condamnations en France et à Monaco inscrites sur son casier judiciaire, vient s’ajouter une 15ème mention pour détention et transport de stupéfiant. Le 12 mai, ce Dignois sans profession se présente à la maison d’arrêt pour effectuer les 15 jours de prison ferme dont il a écopé pour grivèlerie et recel de vol. La fouille permet de récupérer 30 grammes de résine de cannabis qu’il transporte sur lui. Aux enquêteurs, le jeune homme indique qu’il est un gros consommateur — entre 15 et 30 joints par jour — et qu’il a tout simplement oublié la présence de drogue sur lui. « Il ne faut pas se laisser impressionner par la faible quantité. Il faut plutôt se souvenir de sa volonté de pénétrer dans un lieu de détention avec un produit prohibé », soutient Olivier Zamphiroff, substitut du procureur. K.B. est condamné à 15 jours de prison ferme.

journalistAnne-Sophie Fontanet