Une journée contre l’insuffisance cardiaque avancée

Anne-Sophie Fontanet
-

Vendredi 4 novembre, le centre cardio-thoracique organisait la 28ème journée internationale consacrée à l’insuffisance cardiaque avancée. Objectif : informer cardiologues et chirurgiens sur l’évaluation, les traitements palliatifs et les traitements mécaniques de cette pathologie grave en augmentation croissante. Première cause de décès dans le monde, devant les cancers en taux de mortalité, 15 millions de personnes en Europe en seraient atteintes. 150 spécialistes du monde entier se sont retrouvés à Monaco pour évoquer les dernières innovations en la matière. Définie comme une anomalie structurelle ou fonctionnelle du cœur, l’insuffisance cardiaque avancée évolue progressivement pour aboutir inéluctablement à la destruction de la fonction cardiaque. Grâce à des débats contradictoires et des confrontations de techniques existantes, cette journée dédiée souhaitait faire un point quasi exhaustif des dispositifs existants mais également de présenter les plus efficaces et prometteurs dans ce domaine.

journalistAnne-Sophie Fontanet