350 000 euros pour
un médicament antipaludique

Aymeric Brégoin
-

Jeudi 22 septembre, la Principauté a signé un accord destiné à lutter contre le paludisme en Afrique avec la fondation suisse Medicines for Malaria Venture (MMV). Ce partenariat public-privé, à but non lucratif, doit dynamiser « la recherche et l’élaboration de médicaments antipaludiques efficaces, accessibles et faciles à administrer ». Le gouvernement monégasque, par la voix de son ambassadrice Carole Lanteri, représentant permanent auprès des Nations unies à Genève, a approuvé ce projet en y contribuant à hauteur de 350 000 euros sur trois ans. Une contribution spécifiquement dédiée au développement d’un médicament « innovant, abordable et adapté aux jeunes enfants et aux femmes enceintes ». Chaque année, le paludisme cause de décès de plus de 400 000 personnes, majoritairement en Afrique subsaharienne.

journalistAymeric Brégoin