Euro 2016
C’est ouvert !

Raphaël Brun
-

Qui va remporter l’Euro ? C’est la question que tout le monde se pose, alors que le match d’ouverture France-Roumanie aura lieu le 10 juin, avec une finale le 10 juillet. Entre retombées économiques, enjeux sportifs et menace terroriste, cette édition 2016 qui voit Nice accueillir quatre matches, peut accoucher du meilleur comme du pire. Explications.

C’est un sentiment mitigé qui prédominait, alors que Monaco Hebdo bouclait ce numéro le 7 juin, à seulement 72 heures du début de cet Euro 2016. Mitigé, car la menace terroriste reste forte en France. Le 6 juin, Libération évoquait l’arrestation par les services secrets ukrainiens d’un Français soupçonné d’avoir planifié 15 attentats pendant l’Euro. L’AFP a indiqué qu’il était en possession de 125 kg de TNT. Quelques jours auparavant, une polémique a éclaté en France sur les fans-zones, ces lieux où se retrouveront les supporters des 24 équipes engagées dans ce tournoi international. Faut-il les conserver ou les supprimer pour minimiser les risques d’attentats ? Le gouvernement français a décidé de maintenir les 10 fans-zones (voir notre encadré) envisagées. Les abords seront quadrillés par une partie des 77 000 policiers et gendarmes mobilisés. A l’intérieur, les collectivités territoriales sont chargées de gérer la sécurité. Environ 60 entreprises spécialisées sont sous contrat, ce qui représente 13 000 agents de sécurité privés : 9 000 pour les stades et 3 000 pour ces fameuses fans-zones, rapporte Le Parisien.

 

Portugal

Autour de ce climat pesant, on oublierait presque qu’une grande fête va avoir lieu. En effet, pendant un mois, la France, Monaco et le reste de l’Europe vont vivre au rythme de la 15ème édition de cette compétition qui réunit 24 équipes réparties dans 6 poules. Aucun joueur monégasque n’a été retenu par l’ancien entraîneur de l’AS Monaco, Didier Deschamps, sélectionneur de l’équipe de France depuis 2012. Pour voir des joueurs de l’ASM à l’Euro, ce n’est donc pas la France qu’il faudra suivre, mais d’autres équipes européennes. Comme par exemple la Croatie qui alignera le gardien Danijel Subasic. Ou encore le Portugal, qui a décidé de miser sur Ricardo Carvalho et Joao Moutinho. Blessé, Bernardo Silva a, en revanche, dû déclarer forfait pour cette compétition. Une certitude, difficile de savoir qui remportera ce championnat d’Europe. Sans doute par goût personnel et par sympathie, une majorité des personnalités que Monaco Hebdo a interrogées voit une victoire française le 10 juillet au soir.

 

 

Grand-Messe

Après la Grèce en 2004 et l’Espagne en 2008 et en 2012, l’ex-président de l’AS Monaco, Jérôme de Bontin, pense que l’Allemagne, qui a remporté la dernière Coupe du monde au Brésil, s’imposera en France.

Du côté des élus du Conseil national, Thierry Crovetto estime que le Portugal de Cristiano Ronaldo battra la Belgique d’Eden Hazard en finale. Alors que le consultant de Canal+ et d’iTélé, Jean-Luc Arribart que nous avons longuement interrogé dans les pages qui suivent, croit savoir que l’Espagne remportera une troisième fois d’affilée ce trophée (voir encadré). D’autres pensent même que l’Angleterre pourrait créer la surprise et surprendre tout le monde. En revanche, seuls Jérôme de Bontin et Jean-Charles Allavena estiment que l’Italie, dont la seule victoire en Coupe d’Europe remonte à 1968, peut arriver en finale. Bref, la compétition semble ouverte. Et selon Les Echos, elle devrait rapporter gros : l’UEFA devrait empocher 1,9 milliard d’euros et la France devrait encaisser 1,2 milliard de retombées économiques. Il faudra au moins ça pour chasser un instant les craintes liées à l’organisation de cette grand-messe du football européen.

 

Fan-zone à Nice : sécurité renforcée

Pas question de lésiner sur la sécurité… Christian Estrosi, le président Les Républicains (LR) de la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur (PACA) a décidé de mobiliser de gros moyens humains et financiers pour assurer la sécurité de la fan-zone niçoise qui sera installée au jardin Albert Ier et au théâtre de Verdure. Au total, 124 agents de sécurité pour une capacité de 10 000 personnes seront mobilisés. Selon l’ancien maire LR de Nice, la fan-zone disposerait du taux d’encadrement « le plus important des 10 villes hôtes ». Au-delà des agents de sécurité, la ville de Nice devrait être aussi la seule en France à proposer une fan-zone équipée de portiques à détection des métaux. Mais ce n’est pas tout. Ce dispositif doit être aussi complété par l’installation de 10 caméras de vidéo-surveillance s’ajoutant aux 8 déjà existantes sur cette zone. Côté budget, 1,5 million d’euros seront consacrés uniquement à la sécurité. 870 000 euros seront pris en charge par l’UEFA et l’Etat. Le reste sera payé par la ville, soit 630 000 euros. A Monaco, aucune fan-zone ou lieu de rassemblement n’a été prévu. En revanche, les rencontres se déroulant à Nice auront « un impact en termes de dispositif de sécurité », a indiqué, sans plus de détails, le conseiller pour l’Intérieur, Patrice Cellario, lors de la conférence de presse du gouvernement le 2 juin. S.B.

Euro : les 14 vainqueurs

2012 : Espagne

2008 : Espagne

2004 : Grèce

2000 : France

1996 : Allemagne

1992 : Danemark

1988 : Pays-Bas

1984 : France

1980 : Allemagne de l’Ouest

1976 : Tchécoslovaquie

1972 : Allemagne de l’Ouest

1968 : Italie

1964 : Espagne

1960 : Union Soviétique

 

« On ne sait plus trop ce que vaut cette équipe de France »

Enjeux sportifs, polémique Benzema-Deschamps, menace terroriste… Consultant pour Canal+ et pour iTélé, Jean-Luc Arribart décrypte les points chauds de cet Euro 2016 pour lequel Nice organise quatre matches, entre le 12 et le 27 juin.

Jean-Luc-Arribart-1-@-iTELE-Philippe-MAZZONI

Les joueurs de l’équipe de France sélectionnés par l’ancien monégasque, Didier Deschamps, sont vraiment les meilleurs choix possibles ?

Sur les 23 joueurs retenus, je suis globalement satisfait. Compte tenu des joueurs blessés, et compte tenu du mode de fonctionnement assez pragmatique de Didier Deschamps, les choix sont logiques. Pour pouvoir faire face aux blessures, Deschamps aime bien avoir des joueurs qui se ressemblent.

 

Des exemples ?

Par exemple, au milieu du terrain, Diarra et Cabaye sont deux joueurs interchangeables. Même chose avec Pogba et Sissoko, ou encore avec Matuidi et Kante.

 

Et en attaque ?

En l’absence de Benzema, la titularisation de Gignac et de Giroud au poste d’avant-centre me convient. André-Pierre Gignac a fait une super saison, il est affuté et en confiance. Il a, je crois, beaucoup mûri. Ce ne sera sans doute pas un titulaire, mais ce sera un joueur qui pourra rendre service.

 

Contesté dans son club d’Arsenal, Olivier Giroud a encore sa place avec les Bleus ?

Oui. C’est même un très bon choix, parce qu’on n’a pas ce genre de profil en équipe de France. Giroud est capable de gagner athlétiquement et physiquement des ballons, notamment dans les duels aériens. Il sait aussi jouer dos à la défense adverse, et remiser de très bons ballons pour ses co-équipiers, comme il l’a fait en Angleterre, lors d’un match contre Manchester City.

 

Vraiment aucun regret ?

Le seul joueur que je regrette de ne pas voir dans cette sélection, c’est le Niçois Hatem Ben Arfa. Même si Kingsley Coman a beaucoup de qualités, il n’a pas fait une meilleure saison que Ben Arfa. Coman a été pris pour sa vitesse et sa puissance, avec lesquelles il peut débloquer une fin de match difficile. Coman est un joueur très intéressant. Mais Ben Arfa aurait aussi pu être ce joueur capable de faire la différence en fin de match, notamment par ses dribbles et par ses actions individuelles.

 

Que vaut cette équipe de France alors ?

On ne sait plus trop. Il y a deux ans, l’équipe de France disposait d’une défense solide, autour de Raphaël Varane. En son absence, Laurent Koscielny n’a pas été très sécurisant. Du coup, sa confiance et sa sérénité ont été entamées. Un joueur devait avoir un rôle essentiel dans cet Euro, mais il s’est hélas blessé : c’est Lassana Diarra. Sans Diarra, son club, l’Olympique de Marseille (OM), serait sans doute descendu en Ligue 2 (L2).

 

à ce point ?

Diarra a fait une saison formidable. Il sait très bien lire le jeu, il gagne beaucoup de ballons, il joue techniquement très juste, il sait garder le ballon, accélérer, donne le rythme… Grâce à sa vision du jeu et à sa technique, il sait parfaitement anticiper. C’est donc là, juste devant, qu’il est très utile pour sécuriser une charnière en danger.

 

Vraiment ?

Oui, car la France joue avec une charnière composée d’Adil Rami et d’Eliaquim Mangala qui est très vulnérable. Ou qui, en tous les cas, n’a pas trouvé son équilibre. Mais Didier Deschamps a décié de rappeler Adil Rami. Il a parlé avec ses joueurs. Il sait donc beaucoup de choses que nous ignorons.

 

Et le milieu de terrain de cette équipe de France ?

Heureusement, on a toujours Matuidi qui revient très bien et Pogba, qui est un vrai phénomène. Sa puissance, sa technique et son inspiration lui permettent de faire la différence au milieu de terrain.

 

L’attaque semble être performante ?

Devant, on a des solutions. Mais si pour gagner un match la France doit marquer à chaque fois trois ou quatre buts, ça sera compliqué. Car les Bleus ne parviendront pas à marquer trois ou quatre buts à toutes les équipes qu’ils vont affronter.

 

Vraiment impossible d’évaluer le potentiel de cette équipe de France ?

Je n’en sais fichtrement rien. Au moment où commence cet Euro, on a tout, sauf des certitudes. On sait que la France est capable de marquer des buts, mais qu’elle est aussi capable d’en prendre. Tous les matches de préparation n’ont pas permis à cette équipe de vraiment se rôder. Et les blessures de Raphaël Varane et de Lassana Diarra sont vraiment très préjudiciables.

 

L’AS Monaco vient de gagner la Coupe Gambardella et pourtant, il n’y a pas de joueurs monégasques en équipe de France depuis un bon moment déjà ?

Il y a assez peu de joueurs français dans l’équipe de Monaco qui évoluent en Ligue 1 (L1)… Ces derniers temps, l’ASM fait plutôt un élevage de jeunes joueurs étrangers très prometteurs qu’elle met en vitrine une saison avant de les revendre avec une plus-value.

 

Mais Monaco a changé sa stratégie en misant davantage sur de jeunes talents ?

Entre des jeunes un peu trop jeunes et des vieux un peu trop vieux, j’ai du mal à m’y retrouver avec cette ASM. L’effectif est trop important, avec trop de joueurs qui se ressemblent. Vu ce contexte, Jardim fait des miracles depuis deux ans.

 

Le projet sportif de l’ASM vous semble le bon pour décrocher des titres ?

Le projet sportif est clairement dicté par les dirigeants et par le président qui n’a plus envie de mettre d’argent dans ce club. Du coup, il a demandé à ce que son club vive en faisant des coups, avec l’achat de jeunes joueurs revendus plus cher. Tous les clubs rêvent de faire ça. Et il est logique d’aller chercher des joueurs ailleurs, même à l’étranger. Surtout qu’aujourd’hui, tout va plus vite.

 

Alors pourquoi Monaco n’a aucun joueur sélectionné en équipe de France ?

Il faut laisser le temps aux jeunes joueurs d’exprimer leur potentiel. Quand Anthony Martial a quitté Monaco l’été dernier pour Manchester United (MU), on ne savait pas s’il serait capable d’exploser et de s’épanouir comme il l’a fait en Premier League. C’est tant mieux, mais il aurait fallu que Martial reste encore un an en Principauté, pour tout casser avec Monaco.

 

Ces jeunes joueurs ont un rôle à jouer ?

Ces jeunes joueurs doivent à un moment donné être capables de franchir un palier et se révéler. Et permettre de renforcer l’équipe première. Il faut donc les garder un an ou deux en L1 pour qu’ils puissent montrer leur potentiel. Donc le projet de Monaco n’est pas un projet sportif. C’est un projet de club. Et on demande aux sportifs de s’en accommoder.

 

Les critiques de Benzema sur Deschamps vous ont surpris ?

C’est pitoyable de la part de Benzema. Qu’il ait de la frustration et qu’il soit très déçu de ne pas avoir été sélectionné pour participer à cet Euro, je peux le concevoir. Mais qu’il argumente en estimant que Deschamps cède devant une partie de la France raciste, c’est ridicule.

 

Ce genre de sortie médiatique est spontané ou il y a une stratégie et un calcul derrière ?

S’il y a derrière cette interview une manœuvre politico-sociétale pour mettre en exergue une partie de la population qui croirait que ce que dit Benzema est vrai, ce serait inouï. J’aurais du mal à y croire. Le problème, c’est qu’aujourd’hui, on est prêt à tout pour faire parler de soi. Notamment avec les réseaux sociaux, comme Twitter.

 

Aujourd’hui, les footballeurs communiquent trop et trop vite ?

Je ne suis pas de cette génération, mais je ne comprends pas ce besoin de dire au monde entier ce que l’on pense, de montrer tout ce que l’on fait et de dire tout ce que l’on ressent sur tous les sujets possibles. Ceci alors que la plupart du temps, ce que les gens ont à dire ne mérite même pas quelques lignes dans un journal.

 

Didier Deschamps est raciste ?

Pour bien connaître Didier Deschamps, penser qu’il est raciste, c’est être complètement à côté de la plaque. Il fait ses choix en fonction de critères sportifs et en fonction de ce qu’il estime être le plus judicieux pour bâtir l’équipe la plus performante possible. En revanche, Deschamps doit construire son équipe de France en tenant compte d’affaires extra-sportives. Or, ce n’est tout de même pas de la faute de Didier Deschamps si Karim Benzema s’est retrouvé pris dans cette affaire de sextape avec Mathieu Valbuena…

 

Les affaires qui se multiplient depuis quelques années dans le football, qu’elles soient judiciaires ou non, sont révélatrices d’un véritable malaise dans ce milieu ?

Le milieu du football a beaucoup changé depuis que je l’ai quitté en tant que joueur professionnel en 1988. Aujourd’hui l’argent coule à flot, comme ça n’a jamais été le cas à mon époque. Désormais, ce sont les joueurs et leurs agents qui sont devenus les maîtres du jeu. Les réseaux sociaux permettent de faire passer des messages au monde entier en direct. Tout s’est accéléré. Enfin, la société a aussi beaucoup changé. Le football reste le reflet de la jeunesse et de notre société. Mais il y a des valeurs qu’il faut garder : ce sont celles de la République. Et j’y suis personnellement très attaché. Je crois que Didier Deschamps les applique très bien.

 

Parmi les trois matches de poule qui vont se dérouler à l’Allianz Riviera de Nice, lequel a votre préférence ?

Le match Belgique-Suède prévu le 22 juin me semble intéressant. D’abord parce que ce sera l’occasion de voir jouer Zlatan Ibrahimovic avec la Suède. Voir un tel joueur, c’est toujours un sacré spectacle, surtout après la très bonne saison qu’il a fait avec le PSG. Mais je ne suis pas sûr qu’il pourra à lui tout seul permettre à son équipe de faire un bon Euro, car la Suède s’est tout de même qualifié de justesse.

 

Et chez les Belges ?

Il y a dans cette équipe énormément de talents individuels. Le sélectionneur, Marc Wilmots, a eu un peu de mal à bâtir sa défense à cause de quelques défections, notamment celle de Vincent Kompany et de Nicolas Lombaerts. Wilmots a trouvé une solution un peu curieuse, puisque la charnière centrale de Tottenham, Jan Vertonghen-Tobias Alderweireld, doit occuper des postes de défenseurs latéraux. Pour le reste, cette équipe de Belgique me plaît beaucoup, avec de très bons joueurs : Marouane Fellaini, Eden Hazard, Kevin de Bruyne, Moussa Dembele, Romelu Lukaku… De plus, après une Coupe du monde un peu décevante, la Belgique aura envie de rectifier le tir.

 

Un Euro réussi permettra de faire passer au second plan les menaces terroristes et les affaires de corruption qui ont touché les instances dirigeantes du football ?

Un Euro c’est une formidable récréation pour la société européenne, parce que c’est un moment de plaisir et de bonheur partagé. Donc oui, s’il ne se passe rien, cet Euro peut permettre d’oublier un peu toutes les atrocités de ces derniers mois. Si l’équipe de France fait un bon parcours, cela peut contribuer à consolider les liens sociaux. A l’inverse, si la France est éliminée rapidement et qu’il y a en plus des problèmes liés au terrorisme, le stress et l’angoisse augmenteront encore.

 

Pour prévenir des actes terroristes, les politiques se sont déchirés autour du choix de maintenir ou non les fans-zones ?

Je comprends les inquiétudes des organisateurs, des services municipaux et des services de sécurité. Car les fans-zones sont malheureusement un endroit rêvé pour commettre un attentat. Aujourd’hui, avec ce qu’il s’est passé en France, il y aura toujours une inquiétude. En supprimant ces fans-zones, on va supprimer des risques, mais on ne supprimera pas tous les risques.

 

Que faire alors ?

Supprimer ces fans-zones, c’est céder au terrorisme. Car ces gens-là veulent nous faire changer de vie, nous faire vivre dans l’angoisse et dans la crainte. La meilleure réponse face au terrorisme, c’est donc de maintenir ces fans-zones et de continuer à vivre, à rire et à s’amuser. Tout en sachant que certaines choses peuvent se produire. Faisons confiance à ceux qui sont chargés de protéger les fans-zones et la société dans son ensemble.

(1) Dans un entretien accordé le 1er juin au quotidien espagnol Marca, l’attaquant français du Real Madrid, Karim Benzema, a expliqué que sa non-sélection en équipe de France s’expliquait en partie par une montée du racisme en France. Tout en estimant que Didier Deschamps n’était pas raciste, il a jugé que le sélectionneur français avait « cédé sous la pression d’une partie raciste de la France. Il faut savoir qu’en France le parti d’extrême droite est arrivé au deuxième tour des dernières élections. »

 

Ils votent pour la France et pour Griezmann

Ils sont liés de près ou de loin à l’AS Monaco ou ils aiment tout simplement le football. Des personnalités ont accepté de donner leurs pronostics pour cet Euro 2016.

Jérôme de Bontin,

président de l’AS Monaco de 2008 à 2009

 

Qui seront les finalistes de cet Euro ?

L’Allemagne, l’Italie ou l’Espagne.

Qui remportera l’Euro 2016 ?

L’Allemagne.

Quelle équipe sera la surprise de cet Euro ?

L’Autriche fera un bon parcours et pourrait être la surprise du tournoi, avec les Diables rouges belges.

Quelle équipe sera la plus grosse déception de cet Euro ?

La France ne sera pas en finale. Elle sera probablement éliminée en 1/4 ou peut-être en demi-finale. Ce sera une déception pour tout le pays. Payet sera le meilleur joueur français, si on lui donne la chance de jouer.

Quel joueur finira meilleur buteur ?

Cristiano Ronaldo sera le meilleur buteur du tournoi. Mais son équipe, le Portugal, ne passera pas les quarts de finale.

 

André-Pierre Couffet,

président de l’AS Monaco football féminin

 

Qui seront les finalistes de cet Euro ?

La France et l’Espagne.

Qui remportera l’Euro 2016 ?

La France.

Quelle équipe sera la surprise de cet Euro ?

L’Allemagne.

Quelle équipe sera la plus grosse déception de cet Euro ?

L’Angleterre.

Quel joueur finira meilleur buteur ?

Antoine Griezmann.

 

Omar Da Fonseca,

joueur de l’AS Monaco de 1986 à 1988

 

Qui seront les finalistes de cet Euro ?

L’Espagne et la France.

Qui remportera l’Euro 2016 ?

La France.

Quelle équipe sera la surprise de cet Euro ?

La Belgique.

Quelle équipe sera la plus grosse déception de cet Euro ?

L’Angleterre.

Quel joueur finira meilleur buteur ?

Antoine Griezmann.

 

 

Ludovic Giuly,

joueur de l’AS Monaco de 1998 à 2004, puis de 2011 à 2012

 

Qui seront les finalistes de cet Euro ?

L’Espagne et la France.

Qui remportera l’Euro 2016 ?

La France.

Quelle équipe sera la surprise de cet Euro ?

Le Portugal.

Quelle équipe sera la plus grosse déception de cet Euro ?

L’Allemagne.

Quel joueur finira meilleur buteur ?

Antoine Griezmann.

 

Jean-Charles Allavena,

élu au Conseil national

 

Qui seront les finalistes de cet Euro ?

Un bon France-Italie, qui serait une revanche du Mondial de 2006 et un souvenir de l’Euro 2000…

Qui remportera l’Euro 2016 ?

La France. Ce serait une excellente chose.

Quelle équipe sera la surprise de cet Euro ?

Je dirais l’Angleterre ou la Croatie.

Quelle équipe sera la plus grosse déception de cet Euro ?

Le Portugal.

Quel joueur finira meilleur buteur ?

Antoine Griezmann.

 

Christophe Robino,

élu au Conseil national

 

Qui seront les finalistes de cet Euro ?

La France et l’Angleterre. L’Angleterre aura probablement éliminé l’Allemagne en demi-finale.

Qui remportera l’Euro 2016 ?

La France, en croisant les doigts ! Même si les absences de certains joueurs en défense vont peser lourd à ce stade de la compétition.

Quelle équipe sera la surprise de cet Euro ?

La Croatie a l’équipe pour faire un magnifique parcours.

Quelle équipe sera la plus grosse déception de cet Euro ?

L’Italie semble manquer de référence et de cadres… Mais l’Allemagne sera forcément attendue, au vu de sa très moyenne campagne de qualification.

Quel joueur finira meilleur buteur ?

L’attaquant de Tottenham, Harry Kane qui a marqué 25 buts en 38 matches en Premier League. Ou pourquoi pas Antoine Griezmann, s’il se remet de sa finale de Ligue des Champions perdue avec l’Atletico Madrid contre le Real Madrid.

 

Philippe Clérissi,

élu au Conseil national

 

Qui seront les finalistes de cet Euro ?

La France et la Belgique.

Qui remportera l’Euro 2016 ?

La France, avec une équipe apaisée et équilibrée, mêlant des jeunes joueurs de talent évoluant dans les plus grands championnats d’Europe comme Paul Pogba (Juventus de Turin), Anthony Martial (Manchester United), ou Kingsley Coman (Bayern de Munich), à des joueurs expérimentés comme Olivier Giroud (Arsenal), Hugo Lloris (Tottenham), Patrice Evra (Juventus de Turin) où Dimitri Payet (West Ham) a l’immense avantage de jouer tous ses matches à la maison. La France est donc pour moi la favorite logique de la compétition. La Belgique, qui enchaîne les bonnes performances, devrait logiquement parvenir à se hisser en finale. Elle possède dans son effectif des joueurs de très haut niveau, dont certains font partie du top ten européen. Je pense notamment à Kevin De Bruyne (Manchester City), Thibaut Courtois (Chelsea) ou encore Eden Hazard (Chelsea) qui fait une bonne fin de saison avec son club Chelsea, mais aussi à Marouane Fellaini (Manchester United), Romelu Lukaku (Everton), Vincent Kompany (Manchester City) ou Divock Origi (Liverpool). Cela dit, je vois en finale une courte victoire de la France, 1-0 ou 2-1.

Quelle équipe sera la surprise de cet Euro ?

L’équipe surprise de cet Euro pourrait être l’Angleterre qui a considérablement renouvelé son effectif et qui, je l’espère, pourra compter sur sa jeune pépite Marcus Rashford (Manchester United), mais aussi sur Jamie Vardy (Leicester City) et sur l’indéboulonnable Wayne Rooney (Manchester United). Les joueurs de cette sélection sont tous aguerris aux joutes de la Premier League, que l’on considère comme le championnat le plus difficile d’Europe.

Quelle équipe sera la plus grosse déception de cet Euro ?

La plus grosse déception de cet Euro pourrait être l’Italie qui depuis des années, si l’on excepte la Juventus de Turin, vit repliée sur elle-même, dans le sens où ses internationaux évoluent, pour l’essentiel, en Serie A. Or, celle-ci n’est plus que l’ombre d’elle-même. Je crains donc le pire pour cette sélection.

Quel joueur finira meilleur buteur ?

Le meilleur buteur de l’Euro pourrait être Griezmann, De Bruyne, Hazard ou Vardy.

 

Thierry Crovetto,

élu au Conseil national

 

Qui seront les finalistes de cet Euro ?

On pourrait avoir une finale Portugal-Belgique.

Qui remportera l’Euro 2016 ?

Je verrais bien une victoire du Portugal.

Quelle équipe sera la surprise de cet Euro ?

La surprise de cet Euro pourrait être la Belgique, qui pourrait être dans le dernier carré, voire même finaliste…

Quelle équipe sera la plus grosse déception de cet Euro ?

On attend toujours beaucoup du pays organisateur. Après l’Euro 1984 et la Coupe du Monde 1998, toute la France espère un nouvel exploit des Bleus, qui pourraient constituer la plus grosse déception de la compétition…

Quel joueur finira meilleur buteur ?

Après avoir réalisé une excellente saison avec le Real de Madrid, le Portugais Cristiano Ronaldo pourrait terminer meilleur buteur de la compétition.

 

Jean-Luc Arribart,

journaliste iTélé-Canal+

 

Qui seront les finalistes de cet Euro ?

J’ai du mal à garder mon optimisme pour l’équipe de France. J’y croyais beaucoup au début. Mais depuis la cascade de blessures qui a touché cette équipe, si la France parvient en demi-finale ou en quart de finale, ce sera déjà très bien. En finale, je vois bien l’Espagne et l’Allemagne. Ce sont en tout cas deux valeurs sûres pour cet Euro.

Qui remportera l’Euro 2016 ?

Pour une fois, ce ne sera pas l’Allemagne. Je pense plutôt à l’Espagne.

Quelle équipe sera la surprise de cet Euro ?

La Belgique. Mais est-ce que c’est une vraie surprise ? Plutôt une demi-surprise. Cette équipe peut cette fois-ci faire une belle compétition. Il faut aussi se méfier de l’Angleterre qui peut par son côté à la fois athlétique et technique créer une surprise. Les Anglais possèdent des joueurs qui ne doutent pas trop.

Quelle équipe sera la plus grosse déception de cet Euro ?

Le Portugal, comme d’habitude. Et même si j’ai donné l’Allemagne en finale, je pense que ça se jouera à quitte ou double pour cette équipe. Si l’Allemagne n’est pas la plus grosse déception de cet Euro, elle ira en finale. C’est une équipe un peu vieillissante et ils ont des joueurs blessés. Il peut aussi y avoir un phénomène d’usure avec leur entraîneur, Joachim Löw, qui est à ce poste depuis 2006. Pour toutes ces raisons, je ne serai pas surpris plus que ça que l’Allemagne soit décevante.

Quel joueur finira meilleur buteur ?

L’avant-centre de l’Espagne, Alvaro Morata.

journalistRaphaël Brun