CHPG : « Une année complexe, mais emplie de nombreuses satisfactions »

Anne-Sophie Fontanet
-

Patrick Bini, directeur du Centre Hospitalier Princesse Grace (CHPG) a présenté ses vœux le 21 janvier à l’ensemble des professionnels de l’hôpital, en présence du Prince Albert et de Stéphane Valeri, conseiller aux affaires sociales et à la santé. L’occasion de faire un bilan complet de l’année 2015, une « année complexe, mais emplie de nombreuses satisfactions » pour le directeur du CHPG. « Nous devons être guidés par le souci de la satisfaction du bien public. Les intérêts particuliers doivent par conséquent s’effacer devant ce dernier, c’est l’âme même de la médecine qui le suppose. Je suis certain que chacun ici en est conscient et partage cette approche », a jugé Albert II. L’établissement de santé jouit d’une situation budgétaire maîtrisée et ce, pour la huitième année consécutive. Le CHPG a aussi obtenu une certification pour la qualité de son service. Côté travaux, une mise à niveau des installations a été effectuée, avec le début des travaux du CHPG, la fin de l’extension de la crèche qui ouvrira au premier trimestre, la fin des travaux du bloc C des Tamaris et la fin des travaux de la rénovation du secteur mammographie. Le directeur du CHPG a aussi mis en avant une politique des ressources humaines efficiente, l’accession de Monégasques à des postes de responsabilité et un recrutement de nouveaux chefs de service de chirurgie. En 2016, cet établissement poursuivra sa modernisation, grâce au soutien financier important du gouvernement et intensifiera son ouverture à l’international en promouvant l’activité médicale de la Principauté.

journalistAnne-Sophie Fontanet