Cap Fleuri 1 et 2 : 210 chambres en perspective

Sabrina Bonarrigo
-

La filière gériatrique ne cesse de s’étendre pour les seniors de la Principauté. Après l’ouverture de la résidence A Qietüdine (70 chambres) et du centre de gérontologie clinique Rainier III (210 chambres), c’est désormais sur le Cap Fleuri 1 et 2 que les autorités sanitaires monégasques se concentrent. En séance budgétaire le 5 octobre, le conseiller aux Affaires Sociales et à la Santé, Stéphane Valéri a dévoilé les grandes lignes de ce futur projet médical : « Nous allons reconstruire environ 80 chambres individuelles au Cap Fleuri 2. Lorsque ce chantier sera terminé, dans un délai de 4 ans environ, nous y transférerons les pensionnaires du Cap Fleuri 1. Ensuite, nous raserons le Cap Fleuri 1 et nous utiliserons le potentiel maximal de ce terrain en créant 130 chambres. Dans 8 ou 9 ans, nous aurons donc au total 210 chambres individuelles pour nos aînés. » En séance publique, le conseiller à l’Equipement, Marie-Pierre Gramaglia, a aussi rappelé que le chantier du Cap Fleuri a pris du retard en raison d’un problème sur le permis de construire déposé à la mairie de Cap d’Ail : « Pour que le projet soit accepté, celui-ci a dû être modifié. Cela a donc nécessité un nouveau travail de la part des architectes. » Depuis, un nouveau permis de construire a été déposé.

journalistSabrina Bonarrigo