“2015, année de la Russie à Monaco”

Sabrina Bonarrigo
-

Le “phénomène russe” à Monaco devrait prendre encore de l’ampleur. Lors de ses voeux à la presse le 7 janvier, le ministre d’Etat Michel Roger a en effet annoncé que le prince Albert — en accord avec Vladimir Poutine — a décidé que 2015 serait l’année de la Russie à Monaco. « De très nombreuses manifestations seront organisées pour marquer les liens historiques qui unissent les deux pays. Je préside d’ailleurs un comité de préparation », a précisé le chef du gouvernement. En dehors de cette annonce, Michel Roger est revenu en quelques mots sur la bonne situation financière du pays. « L’équilibre des finances publiques a été retrouvé en 2012, se vérifie en 2013, et le budget primitif 2014, voté fin décembre par le conseil national, permet d’espérer aussi l’équilibre budgétaire en 2014 », a-t-il indiqué. Une situation « saine » rendue possible grâce à une hausse des recettes et une bonne maîtrise des dépenses. Et ce, « sans coupes budgétaires sauvages, sans suppression de postes de fonctionnaires, sans diminution de la protection sociale, de la santé, de l’éducation, ni de la culture. » 2014 sera également l’année des négociations avec l’Union Européenne (UE) qui devraient rentrer dans le vif du sujet après avril 2014. « Nous ne souhaitons pas adhérer à l’UE ni à l’Espace économique européen (EEE) mais nous souhaitons un accord d’association qui respecte nos spécificités », a encore rappelé Michel Roger.

journalistSabrina Bonarrigo