DiCaprio s’associe à Venturi pour la Formule E

La Rédaction
-

Le constructeur monégasque Venturi a annoncé son association avec Leonardo DiCaprio pour la création d’une écurie automobile dans le but de participer au prochain championnat de Formule E en 2014.

Par Romain Chardan et Milena Radoman.

L’histoire ressemble à un scénario hollywoodien. Et pourtant. Leonardo DiCaprio, la star que l’on ne présente plus, est le nouveau partenaire de Gildo Pallanca Pastor dans l’aventure de la Formule E. Ce championnat de monoplaces hybrides à l’énergie électrique qui débutera en 2014 verra donc l’écurie Venturi Formula-E Team se placer sur la grille de départ. Si Venturi est connu pour ses contributions aux développements de véhicules électriques de haute performance, l’engagement de l’acteur, producteur et scénariste américain dans la lutte pour l’environnement est lui aussi de notoriété publique. DiCaprio a d’ailleurs déclaré que « le futur de notre planète dépend de notre capacité à adopter des véhicules plus propres ou économes d’énergie », et il s’est déclaré « fier de participer à cet effort » aux côtés du constructeur monégasque.

Course électrique
A coup sûr, Gildo Pastor se souviendra de l’année 2013. Il y a moins d’un mois, il recevait François Hollande et Albert II dans ses locaux de Fontvieille, à l’occasion de la visite officielle du président français. Il avait même présenté discrètement aux deux chefs d’Etat le futur moteur électrique… Et il vient de lancer la semaine dernière sa toute première moto Wattman. « Je reste très calme, sourit-il. Même si, quand Leonardo DiCaprio m’a contacté par le biais d’un ami commun, j’ai évidemment ressenti une grande euphorie… » Pendant des mois, le Monégasque a dû garder le secret. « J’ai rencontré Leonardo en mai, pendant le Festival de Cannes, sur un bateau, au large. Nous nous sommes revus ensuite pendant le grand prix de F1 à Monaco. » Ses premières impressions ? « C’est un personnage très touchant, déterminé, avec un réel engagement en matière de développement durable. » Et qui ne prend pas la compétition de Formule E à la légère. L’objectif est de gagner. « Il va falloir se battre comme des chiffonniers… », s’amuse Gildo Pastor. Pour la Société anonyme monégasque Venturi Formule-Team (1), le calendrier est serré. Présentation du véhicule au printemps et de l’équipe en mai 2014. « J’ai rencontré une vingtaine de pilotes, sans pouvoir leur dire que j’étais associé à DiCaprio », ajoute Gildo Pallanca-Pastor.

Feu vert de la FIA
La FIA doit encore donner son aval à Venturi, pour devenir la dixième et dernière équipe de ce nouveau championnat. Parmi les autres équipes, on notera la présence des Français de e-dams, écurie qui sera dirigée par Alain Prost, quadruple champion du monde de F1, et Jean-Paul Driot, président et fondateur de l’écurie Dams, dans laquelle évolue le monégasque Stéphane Richelmi en GP2. Ces dix « Teams » verront leur saison commencer avec une première course en Chine, à Pékin, le 13 septembre. Suivront la Malaisie, le Brésil, l’Uruguay, l’Argentine, les Etats-Unis (deux fois), Monaco (le 9 mai 2015), l’Allemagne et l’Angleterre. Dix courses sont donc au programme de cette première édition du championnat de Formule E. Un championnat qui sera quelque peu différent de la Formule 1 classique, puisque les courses ne dureront qu’une heure, avec un changement de voiture à mi-course, et les circuits seront tracés en centre-ville. Les monoplaces de chaque écurie sont identiques (2), et peuvent aller au-delà de 200 km/h.

(1) La SAM compte au total 4 actionnaires avec Bert Hedaya et Francesco Costa.
(2) L’équipe prévoit de construire ses propres monoplaces Formule E dès la deuxième saison.

journalistLa Rédaction